Notre dépliant au juin 2019 - fr

Publié le

Entrevue avec ministre d'infrastructure et mobilité

Le 21 mars 2019, une délégation de déi gréng Miersch (Mariette Weiler, Jhemp Reckinger Claude Adam et Alexander Jolivet) avait une entrevue avec Monsieur le Ministre François Bausch.

Nous avions dressé une large liste de sujets à discuter. M. le Ministre, encadré d’un nombre impressionnant de fonctionnaires, nous a donné les informations demandées.

 

1) Les infrastructures routières

Rue Grande-Duchesse Charlotte

L’aménagemement d’un shared space n’est pas prévu. Néanmoins la chaussée sera aménagée de façon à ce qu’une transformation à vitesse réduite (shared space) pourrait être exécutée à moindres frais en temps utile.

Actuellement il existe un avant-projet détaillé (APD) de la route. Les autorisations et soumissions seront réalisées en 2019, les travaux pourront démarrer en 2020.

L’introduction d’une zone de vitesse limitée à 30km/h au niveau de la place St Michel a été discutée, mais n’a pas été retenue.

Il est prévu de fermer la rue vers l’Annexe Mersch du LCD (square Marie-Astrid) pour les voitures. L’accès au parking pour les employés communaux et les enseignants du lycée sera réglé par des badges. 

Depuis des années déjà, l’évolution des commerces au centre de Mersch ne nous semble ni dynamique ni attractive. Nous sommes d’avis que les idées retenues lors de la consultation rémunérée de 2013 (premier prix attribué aux bureau Tatiana Fabeck Architectes), devraient être reconsultées et une discussion ouverte et publique devrait être entamée par les responsables communaux en vue de l’évolution du centre de Mersch.

Contournement Mierscherbierg - Rond-point Ponts et Chaussées vers Moesdorf/Beringen

Le contournement avec le pont traversant l’Alzette est actuellement au stade d’un APD. L’exécution pourrait se faire fin 2020, le projet pourrait éventuellement déjà être réalisé fin 2023. La délocalisation de l’entreprise Sales-Lentz pourrait éventuellement être réalisée plus tôt. Pour éviter une situation chaotique de la circulation, le Ministère recommande fortement d’attendre avec la réalisation de la zone artisanale régionale au Mierscherbierg jusqu’à ce que la nouvelle route sera opérationnelle.

RN 7

Les Conseils communaux (CC) des communes de Lintgen, Lorenzweiler, Walferdange et Steinsel se sont prononcés favorablement à l’égard de la transformation annoncée de la RN 7

Il y avait des discussions et prises de position aux CC des communes avoisinantes, mais non pas à Mersch.

déi gréng Miersch soutiennent les propositions que le Ministre François Bausch a présentées dans plusieurs réunions publiques dans la Vallée de l’Alzette. Nous avons exigé un positionnement de la majorité quant à la réalisation des idées du Ministère lors du Conseil communal du 3 juin 2019.

Quartier Gare (Rives de l’Alzette):

La planification du parking des CFL avance dans les délais prévus. Jusqu’à présent la commune de Mersch semble surtout s’investir pour créer un nombre maximal de places de stationnement le long des rues du nouveau quartier, ce qui à nos yeux risque de compromettre des infrastructures de la mobilité douce ainsi que la qualité de vie des nouveaux résidents. L’aménagement d’une piste cyclable communale longeant les rives de l’Alzette nous semble être importante afin de relier le nouveau quartier au parc de Mersch. 

Le stationnement à la gare devrait être réglementé: Parking pour les usagers du transport public, «Parkhaus» pour les résidents, la gestion du stationnement e.a. par les autorités communales s’impose. déi gréng ont soutenu l’embauche de deux agents municipaux / gardes champêtres qui devront assurer la gestion des aires de stationnement. 

Nous nous réjouissons que suite à l’intervention de déi gréng, notamment de l’ancien conseiller Guy Weiler, l’installation de panneaux photovoltaiques sur le parking des CFL a été retenue.

Nous continuons à rappeler l’importance de la promotion des énergies renouvelables, notamment l’installation de panneaux photovoltaiques sur toutes les nouvelles constructions. 

Schoenfels:

Un rond-point d’un diamètre de 35 m est prévu à l’entrée du village direction Kopstal. Ce projet a une grande envergure. L’Administration des Ponts & Chaussées a affirmé l’importance de ce projet afin de garantir la sécurité à ce croisement actuellement très dangereux. 

déi gréng Miersch sont d’avis que les mesures proposées par les Ponts & Chaussées dépassent de loin les efforts nécessaires pour rendre le croisement plus sûr. Nous ne soutenons pas le projet prévu actuellement et nous invitons les responsables à retravailler le projet afin de réduire considérablement les conséquences négatives pour l’environnement.

2) Les pistes cyclables

Mersch - Luxembourg via Uelzechtdall:

La PC 15 existante présente certains points faibles connus: le fait de serpenter à travers la Vallée de l’Alzette, les ‘Kromm Längten’ à Walferdange direction Beggen-Dommeldange, ... Certaines autorisations du Ministère de l’Environnement se font encore attendre pour réaliser un nouveau tronçon sécurisé au niveau des ‘Kromm Längten’. La transformation de la RN 7 permettra un déplacement à bicyclette plus rapide à travers la Vallée de l’Alzette direction Luxembourg.

Mersch - Bissen:

Un raccordement à la piste cyclable de l‘Attert PC 12 n’est pas prévu par l’Etat. Rien n’empêche un engagement des communes de Mersch et de Bissen pour réaliser un tel raccordement.

Une liaison de Mersch à Bissen sera réalisée via Pettingen et Roost.

Mersch - PC5 Ernz Blanche:

Des réflexions pour un raccordement entre Cruchten et Medernach sont en cours.

Mersch - Schoenfels:

La piste a enfin été décidée. 120 jours de travaux sont prévus. Une continuation jusqu‘à Kopstal/Mamer est envisagée. Comme il s’agit de la traversée d’une zône Natura 2000, les planifications avancent lentement.

3) Bâtiments publics: 

Notre commune est soumise à un changement permanent. La population s’accroît, les infrastructures sportives vont être déménagées à la périphérie, l’imprimerie Faber a cessé d’exister, l’entreprise Sales Lentz quittera le centre de Mersch, le quartier Rives de l’Alzette va bientôt voir le jour. 

L’Etat prévoit aussi la construction d’un bâtiment administratif au site «Rives de l‘Alzette». Nous avons été informés que le Ministère des Finances n’a pas encore décidé de l’affectation de ce bâtiment.

Il nous semble important de discuter d’ores et déjà le futur de certains bâtiments en possession de l’Etat. 

Vu la constructions de nouveaux bâtiments dans les Rives de l’Alzette, un regroupement de certaines administrations pourrait être envisagé.

3-5, rue des Prés à Mersch: actuellement la direction de l’enseignement fondamental et les Douanes et Accises (Recette Autos) s’y trouvent. Il n’y a pas de changements d’affectation prévus.

26, rue Nic Welter: Bâtiment sous protection (gabarit protégé) que l’Etat vient d’hériter. Vu les conditions retenues dans le testament, le bâtiment est affecté au Ministère de l’Egalité des Chances. Il n’y a pas encore de destination précise.

3-7, rue Grande-Duchesse Charlotte 

Actuellement la poste et l’Administration des Contributions occupent un bâtiment à un étage au centre de Mersch. A nos yeux, un agrandissement du bâtiment existant s’impose à moyen ou long terme.

Les anciens bureaux du service autoroute des P&Ch, situés dans la rue Nic Welter (ancienne ferme Kraus), ont déménagé au Rond-Point Tinnesbruch. Actuellement il n’y a pas d’affectation pour ce bâtiment.

Il n’existe pas encore de projet concret de la part des Sites et Monuments en ce qui concerne l’aménagement du donjon du château à Schoenfels.

Alentours du château de Schoenfels: Actuellement, il existe des plans pour la réalisation d’un parking pour 75 voitures à l’entrée de Schoenfels. Le Ministre a partagé nos soucis quant aux dimensions de ce parking. La planification n’est pas encore à son stade final, vu aussi certaines réflexions écologiques, notamment l’abattage de nombreux arbres fruitiers.

 

Une nouvelle école

déi gréng partagent en principe la vue de la majorité en ce qui concerne l’opportunité de maintenir et de moderniser le campus scolaire au Centre de Mersch. Nous sommes aussi convaincus que la démolition de la salle de fêtes Nic Welter doit être compensée par la construction d’une nouvelle salle multifonctionnelle. Les représentants de déi gréng au groupe de travail campus scolaire et au jury qui a retenu le projet gagnant de la consultation rémunérée ont participé activement aux discussions et aux votes.

D’ailleurs nous sommes contents du choix du jury : Le projet retenu était aussi notre favori. Ce projet a beaucoup d’atouts et il n’écrase pas les bâtiments existants (service technique et le château qui abrite l’administration communale). Il permet de mettre en valeur ce patrimoine construit existant.

Néanmoins, déi gréng se sont depuis toujours opposés à la façon dont la majorité a décidé de procéder.

1)      Nous avons toujours insisté sur l’importance de trouver d’abord un nouveau site scolaire de l’autre côté de l’Alzette pour raccourcir les transports scolaires pour les enfants de Rollingen, Beringen, Moesdorf, Pettingen et Essingen, ainsi que pour les enfants du futur quartier des « Rives de l’Alzette ».

Evidemment, il n’est pas facile de trouver le terrain idéal. Pour nous, un nouveau campus scolaire aurait dû être une priorité. Nous avons félicité le dynamisme et le succès de la majorité et surtout du bourgmestre lorsqu’il s’agissait d’acquérir des terrains pour la zone industrielle régionale ou pour le nouveau complexe sportif. Malheureusement la recherche d’un campus scolaire n’a pas été la priorité de la majorité.

La construction d’une école sur un nouveau site aurait permis d’avoir les infrastructures nécessaires pour pouvoir déplacer les élèves de l’école Albert Elsen en toute sérénité. La solution retenue par la majorité DP-CSV nécessite des solutions provisoires et des inconvénients pour les élèves et leurs parents. La majorité a décidé d’avancer rapidement. Ni l’état actuelle de l’école Albert Elsen, ni les infrastructures scolaires actuellement disponibles expliquent cette hâte.

2)      Tandis que beaucoup de communes se mettent ensemble pour partager les frais de leur piscine (Pidal, Nordpool, …), la commune de Mersch devra gérer et entretenir deux piscines avec des grands bassins. Déjà la présence à elle seule de trois lycées sur notre territoire aurait dû inciter l’Etat à réaliser une propre piscine pour les besoins de ses élèves.

La commune de Mersch a acquis  plusieurs hectares de terrains au plateau « Mierscherbierg » afin d’y déplacer les infrastructures sportives du centre (football, tennis) et de construire un nouveau hall sportif. Jusqu’à présent les responsables de la majorité ne nous ont pas encore répondu à nos questions concernant la gestion de ce nouveau complexe sportif, notamment du hall des sports. Ce hall ne serait pas fréquenté par nos écoliers ! La commune de Mersch construirait alors une piscine pour les élèves des lycées et un hall de sports pour la fédération de basket national ? Nous sommes d’avis que même la bonne situation actuelle des finances communales ne justifie pas ce mécénat démesuré.